Décorateur Tarif Prix
Décorateur Prix Tarifs
RDV architecte d'intérieur

La cuisine d'architecte, design et fonctionnelle

La cuisine est au cœur de la maison, elle est même considérée comme une des pièces maîtresses des maisons et appartements. La disposition de la cuisine est déterminante pour l’aménagement des autres pièces, d’autant plus si la cuisine est ouverte sur les pièces de vie. A la différence des cuisinistes, l’architecte pense l’agencement dans son ensemble. L’objectif ne sera pas de faire la cuisine la plus grande, mais celle qui s’adapte le mieux à votre intérieur.

L’architecte met l’accent sur trois points clés : la fonctionnalité, le design et la cuisine. Pour réussir la conception de la cuisine il est important de bien réfléchir à l’aménagement tout en suivant ces points clés.

Chaque espace à ses particularités, ce qui rend chaque conception différente. Dans un premier temps l’architecte travaille donc sur les plans. C’est un travail d’analyse où il imagine la répartition de l’espace et réunit ses connaissances et son expérience pour trouver l’implantation idéale de la cuisine.

 

Ensuite l’architecte ajuste le projet de cuisine pour qu’il réponde au mieux aux habitudes, aux besoins et aux envies du client. C’est donc une cuisine sur-mesure à la fois par rapport à l’architecture de la maison, mais aussi par rapport à l’utilisation qui en sera faite.

Quel que soit le style choisi pour la cuisine, une cuisine contemporaine au design moderne, un style scandinave ou industriel, … ou bien même l’implantation, il y a des prérequis pour une cuisine réussie qui sont les règles de base d'aménagement et de fonctionnalité d’une cuisine.

La cuisine d'architecte respecte les règles d'agencement de la cuisine

Chaque configuration de cuisine se caractérise par des règles et est plus ou moins adaptée à certains espaces. Pendant l’étude du plan, l’architecte prend ses nombreuses règles en compte et sait apporter conseil pour optimiser l’implantation de la cuisine tout en respectant ses règles qui sont garantes de la fonctionnalité de la cuisine.

Ces règles permettent déjà de définir en partie la configuration de la cuisine. Par exemple, pour une implantation de cuisine linéaire, il est fortement recommandé de disposer d’une longueur de meuble d'environ 5 mètres, qui permet de disposer l'essentiel des éléments nécessaires, comme les appareils électroménagers. Si on préfère opter pour un îlot dans la cuisine, il faut s’assurer d’avoir au moins 15 m². Au-dessous des 15 m², la cuisine perd en fonctionnalité et il ne reste plus suffisamment d'espace pour un passage fluide (il faut prévoir au moins 1 mètre pour le passage). L'essentiel est de toujours optimiser le placement des meubles de cuisine selon l'espace disponible.

Ces dernières années, la tendance est aux cuisines ouvertes.  Mais de plus en plus de gens apprécient d'isoler un peu la cuisine de l'espace de vie grâce à une verrière, ou encore une claustra. Lorsque la cuisine est ouverte, on dit que son principal défaut est qu'il faut toujours qu'elle soit rangée. Mais si la cuisine est optimisée, comme ce que s'appliquent à faire nos architectes, le rangement est facile et bien pensé. Par exemple, pour les robots qui encombrent les plans de travail, nos architectes d'intérieur aiment concevoir des niches fermées. Ce qui allège le visuel et donne un aspect rangé et uniforme à la cuisine. 

Le triangle d'activité, règle d'or dans l'aménagement de la cuisine

Zone de lavage

Evier, lave-vaisselle

Zone de préparation

Zone de cuisson

Réfrigérateur, plan de travail

Plaque de cuisson, four

Au-delà du design et de l'aspect esthétique, il y a des règles pratiques à respecter lors de la conception de la cuisine. Au moment de choisir l'aménagement de la cuisine, on parle notamment du triangle d'activité. C'est un schéma d'organisation de la cuisine qui doit être respecté pour optimiser le confort et l'ergonomie. Ce triangle se compose de trois zones : la zone de cuisson, avec la plaque et le four, la zone de lavage avec l'évier et le lave-vaisselle et enfin la zone de préparation composée du réfrigérateur et du plan de travail.

 

Ces zones doivent être organisées de manière fluide, sans obstacles entre elles pour un confort d'utilisation de la cuisine. De manière générale, on favorise le placement de plan de travail entre l'évier et la zone de cuisson. Il faut aussi toujours penser à conserver un espace autour de la plaque de cuisson pour pouvoir y garder les ustensiles. 

Les rangements

L'optimisation des rangements de la cuisine demande à l'architecte de se pencher sur les habitudes de son client, comme par exemple le client a-t-il beaucoup de robots à ranger ? Cuisine-t-il beaucoup ? Donc y a-t-il beaucoup de casseroles et autres ustensiles ?

 

En apprenant à connaître les habitudes de son client, l'architecte peut opter pour les meilleures solutions de rangements et aussi le meilleur type d'ouverture selon les rangements, plutôt des poignées intégrées ou des boutons pressoirs. Souvent les clients apprécient de grandes portes de placards ou tiroirs sans poignées avec un système de bouton pressoir, mais ce n'est pas toujours la meilleure option ! Nos architectes savent faire la part des choses et vous guider dans ces choix techniques. 

Le choix des matériaux

Les possibilités de matériaux sont nombreuses dans la cuisine. Mais tous les matériaux et couleurs ne sont pas forcément compatibles. Un architecte prendra soin de bien marier les matériaux et couleurs de la cuisine tout en gardant une harmonie avec les autres pièces.

La tendance est au plan de travail fin ! Nos designers conseillent souvent le corian pour la cuisine. C'est un matériau très apprécié, résistant et réparable s’il est abîmé. Mais d'autres matériaux comme la céramique, l'émail ou l'inox sont également de bonnes solutions pour les plans de travail. Chaque type de plan à ses avantages et inconvénients. Par exemple, un corian noir laissera apparaître de petites griffures blanches, alors que dans des coloris clairs on n’aura pas ce problème. Encore une fois, selon les habitudes du client et les prévisions sur la manière dont servira la cuisine permet à l'architecte de déterminer le plan de travail le plus adapté.

Ces derniers temps on constate également un retour du bois dans les cuisines ! Mais en tant que plan de travail ce n'est pas le plus facile d'entretien. Pour les cuisines en bois, la tendance n'est pas au rustique, mais à l'aspect moderne et naturel d'un bois brut, dont on laissera les veines apparentes pour donner du caractère. L'inox est aussi la star des cuisines au style industriel, ce n'est plus un matériau réservé au cuisines collectives ou celle des restaurants. Dans une cuisine au style industriel, nos décorateurs aiment associer le plan de travail en inox avec une verrière. 

L’électroménager, innovation et fonctionnalité

Nos concepteurs de cuisines travaillent en collaboration avec de nombreuses marques d'électroménagers comme Bora, Novy, Liebherr, Smeg, Siemens, ... Ils apprécient la qualité de ces produits innovants et élégants et qui s'adaptent à de nombreux styles de cuisine. Dans la majorité de nos projets les électroménagers sont encastrés et sont donc peu visibles ce qui est très pratique et plus design lorsque la cuisine est ouverte sur les pièces de vie.

Cependant, la hotte peut être un élément plus compliqué à rendre discret, et peut parfois enlever une partie du charme de la cuisine. La hotte doit être en adéquation avec le design de la cuisine, et pour se faire il existe un large choix de hottes : les hottes décoratives placées au mur ou au-dessus d'un îlot, les hottes tiroirs qui font parties du meuble, les hottes dites casquettes qui sont placées sous le meuble et sont très compactes. En ce moment, nos clients apprécient particulièrement les hottes intégrées au plan de cuisson. Ces hottes sont quasi invisibles et le groupe filtrant est dissimulé dans le meuble et la hotte est rétractable et donc très discrète.

Mettre en lumière la cuisine

Une cuisine mal éclairée n'est pas au summum de sa fonctionnalité et cela implique certains risques puisque la cuisine reste un endroit dangereux avec des objets tranchants, la zone de cuisson, les zones humides, ... En bref, il vaut mieux qu'elle soit bien éclairée pour s'éviter des ennuis ! Bien éclairer ne veut pas dire éblouissant, il faut trouver le bon angle d'éclairage pour rendre le plan de travail bien visible sans pour autant éblouir ou créer des zones d'ombre.

 

Nos architectes proposent souvent une solution avec un éclairage de rails et de spots, pour une lumière indirecte qui permet d'éviter les zones d'ombre et ainsi créer un éclairage optimal. Nos architectes recommandent parfois d'éclairer certains placards, ce qui peut créer une ambiance agréable. Les luminaires sont d'autant plus importants dans la cuisine lorsqu'elle est ouverte. Elle contribue à l'ambiance générale du salon et de la salle à manger. 

Cuisine Dada - Ratio.jpg

La touche du décorateur

Dans les cuisines actuelles, les meubles sont minimalistes, souvent sans poignées. Et ce sont les éléments de décoration, les luminaires et les plantes vertes qui créent l'ambiance de la pièce. La vaisselle devient également un élément de décoration, elle est soit placée dans des placards vitrés, soit même des niches ou vaisseliers. Pour agrémenter la déco, des nouveaux matériaux font leur entrée, comme le cuir. Pendant la conception de la cuisine, l’architecte pense déjà à l’aspect décoratif. C’est donc encore un avantage d’une cuisine d’architecte.

5f6c730a4fe07_H20_103-Prime_WEB.jpg

Réservez un RDV Conseil avec un Architecte d'Intérieur Reinvent

Tarif Prix Décorateur
Prix tarifs architecte intérieur
Prix tarifs architecte intérieur

... Déjà plus de 200 réalisations près de chez vous ...

Prix tarifs architecte intérieur
Prix tarifs architecte intérieur

Cuisine Architecte Luxembourg

Atelier: 286 rue de Luxembourg à Esch/Alzette
Tel: (+352) 28 79 40 70